E-mailing du 24 janvier - 2018 démarre dans l'euphorie pour les marchés financiers


I-Pocampe vous informe...
Rédigé par Frédéric POLLET - N°37

.

Le début d'année démarre en fanfare sur les marchés financiers dans le prolongement d'une année 2017 réussie pour la plupart des grandes classes d'actifs et notamment pour la plus risquée d'entre elles : les actions. Il est en effet difficile de ne pas conseiller une certaine prise de risques dans les placements financiers. Les conditions macro-économiques s'améliorent partout dans le monde et l'optimisme américain dope le moral des investisseurs de la planète entière. Les banques centrales continuent d'envoyer des messages de resserrement monétaire. Les tensions géopolitiques ne dégénèrent pas. Pourtant, les investisseurs pourraient être punis par un excès de vitesse en ce début d'année.

L'enchaînement des années de performance positive sur les marchés boursiers incite néanmoins au discernement dans le choix des investissements.

Les flux se déversent sur les actions par défaut et les multiples de valorisation ne se détendent que lentement. Les révisions en hausse des résultats existent mais ne sont pas encore massives. Les comptes de résultats des grandes entreprises sont chahutés par les giboulées des monnaies et l'impact des variations de taux de change. Si les actions demeurent un vecteur fondamental de création de surperformance dans les investissements, les stratégies de diversification (performance absolue actions, performance absolue obligataire, fonds à protection inflation, fonds convertibles) doivent être considérées pour protéger les portefeuilles contre le retour du risque et l'emballement possible sur les taux d'intérêt.

Enfin, une attention particulière devra être portée sur le marché obligataire à haut rendement dont la réelle qualité est masquée par le niveau des taux.

Le conseil I-Pocampe

L'investissement d'une trésorerie d'entreprise ou épargne excédentaire nécessite de faire preuve de discernement et de sélectivité dans le choix des supports de placement. Dans un contexte économique qui reste globalement porteur, il peut exister de grandes disparités de performance au sein d'une même classe d'actifs, que ce soit aussi bien les actions que les obligations. La réalisation d'un audit de trésorerie permet donc d'identifier les classes d'actifs les mieux adaptées à la situation de l'entreprise ou encore à votre situation personnelle.

question fp 3

Connexion

Comment devenir membre
Authentification

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK