E-mailing du 25 avril 2018 - L’investissement en bourse : oui, mais…


I-Pocampe vous informe...
Rédigé par Frédéric POLLET - N°43

.

Face à la baisse des rendements sur les placements traditionnels (livrets bancaires, comptes à terme, etc.), certains investisseurs peuvent être tentés de s’orienter vers des placements boursiers. Cela peut s’avérer être une bonne idée à condition de réaliser les diligences nécessaires. Vous trouverez ci-dessous une analyse de valeur dans le secteur du luxe.

idée


L’idée de la semaine

LVMH, L'ORÉAL : le luxe se porte bien !
 

La publication des très bons résultats de LVMH et L’ORÉAL pour le premier trimestre 2018, avec à la clé un enseignement majeur : malgré des effets de change nettement défavorables, l’industrie du luxe est au beau fixe.

LVMH a publié un chiffre d’affaires impressionnant, à 10,8 milliards d’euros, avec une croissance organique de 13%, bien supérieure aux attentes du consensus qui tablait sur une progression de 8,5%. Toutes les divisions du groupe sont en hausse. Les vins et spiritueux affichent une croissance organique de 10%, la mode et la maroquinerie de 16%, les parfums et cosmétiques de 17% et les montres et la joaillerie de 20%. Ces résultats attestent par ailleurs d’une excellente orientation en Chine, principale composante du marché asiatique où les ventes ont augmenté de 21%.

Même son de cloche du côté de L’ORÉAL : la zone Asie-Pacifique a vu son chiffre d’affaires progresser de 21%, avec une forte contribution de la Chine et de l’Inde. L’appétit du consommateur chinois est en grande partie à l’origine de la très bonne performance de la division Luxe, qui reste, avec 14% de croissance organique au premier trimestre, l’une des locomotives du groupe. A noter également, les effets de devises – hausse de l’euro notamment – certes bien anticipés mais très défavorables (impact de -8,4% pour L’ORÉAL et -10% pour LVMH) n’ont pas empêché les deux groupes exportateurs d’afficher des résultats extrêmement solides.

En conclusion. Le ton des deux groupes est résolument optimiste pour le reste de l’année. Le management de LVMH s’attend à la poursuite de ces tendances et le groupe commence à passer des hausses de prix.  La confiance est également de mise chez L’ORÉAL, avec une dynamique qui devrait rester très favorable en Asie notamment. Les momentum de croissance et de révisions en hausse des attentes bénéficiaires justifient selon nous les valorisations relativement élevées dans le secteur du luxe.

Le conseil I-Pocampe

L’investissement en bourse présente donc de belles opportunités. Il convient néanmoins d’être sélectif en s’appuyant sur une analyse approfondie de la publication des résultats de l’entreprise ainsi que des perspectives de croissance.

La deuxième étape consiste à identifier le support d’investissement le plus approprié pour tirer profit de cette opportunité. Nous pourrions donc nous orienter vers l’action en direct, l’obligation ou encore le produit structuré indexé sur le titre permettant ainsi de bénéficier de garanties en capital même en cas de baisse du titre. 

Connexion

Comment devenir membre
Authentification

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK