Présentation des produits sur-mesure
 

Pour donner suite à la demande de plusieurs experts comptables pour le compte de leurs clients, Financière Conseil a créé une possibilité d’avoir un produit structuré dont le capital investi serait garanti à 100% à terme par l’émetteur du produit (sauf en cas de défaut de l’émetteur). La rémunération sur ce type de produit peut bien être supérieure à celle du fonds en euros ou le CAT (compte à terme).


Illustration du produit 100% capital garanti :

schéma 1 ok


Illustration du 2ème support avec une protection jusqu’à -70% :

Schéma 1 ok ok

 

Le pôle Ingénierie Financière de Financière Conseil se tient à votre disposition pour des informations complémentaires et détaillées sur ces produits sur-mesure.

 

Avertissement :

« Investir dans des produits structurés expose l’investisseur à des risques. Ces risques sont différents selon que vous les conservez jusqu’à échéance ou que vous les vendez en cours de vie. Le risque lié au sous-jacent : Le remboursement du capital et le paiement des coupons dépendent du cours du sous-jacent. Les conditions étant définies à l’émission du produit, l’investisseur sera rémunéré en fonction de la performance du sous-jacent à chaque date de constatation. L’évolution du sous-jacent est prise en compte dans la valorisation du produit structuré. Le risque de marché : Il s’agit du risque lié aux fluctuations des prix des produits structurés. Le prix de revente de produits structurés dépend de l’évolution du sous-jacent mais aussi d’autres paramètres notamment la volatilité, les taux d’intérêt et la qualité de crédit de l’émetteur. A l’approche de la date de constatation, le prix du produit structuré peut fortement fluctuer. Le risque lié à la nature du produit : En cas de revente avant l’échéance ou avant la date de remboursement anticipé, il est parfois difficile d’estimer le gain ou la perte possible. Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, le remboursement du produit structuré peut entraîner un investissement du montant remboursé sur des supports monétaires pouvant avoir des performances négatives. Le risque de liquidité : Le risque de liquidité est le risque encouru que l’investisseur ne puisse pas revendre son produit structuré avant l’échéance. Les produits structurés sont des produits sur mesure et cotés sur le marché de gré-à-gré. L’investisseur qui souhaite revendre son produit structuré pourra rencontrer des difficultés à trouver un acquéreur et a des chances d’encaisser une perte en capital. Le risque lié à l’éventuelle défaillance de l’Emetteur/ du Garant : Un produit structuré est émis par un établissement financier appelé « Emetteur ». Il est le garant du respect des conditions du produit structuré. Ainsi, l’investisseur s’expose également à un risque de faillite de l’émetteur. Ce risque de faillite est pris en compte dans la valorisation du produit structuré. Plus le risque sur l’émetteur augmente, plus la valeur du produit est impactée et elle finit par baisser. Inversement, une amélioration de la qualité de crédit de l’émetteur fera améliorer la valorisation du produit structuré. Le risque de perte en capital : L’investisseur s’expose à un risque de perte en capital qui dépendra de l’évolution du sous-jacent et aussi de la faillite ou non de l’établissement financier émetteur du produit structuré. »

 

Connexion

Comment devenir membre
Authentification

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK